Le detecteur de métaux, histoire et origine.

Histoire et origine du détecteur de métaux


Un détecteur de métaux est un appareil servant à localiser des objets en métal grace à une induction magnétique. Le detecteur de métal est utilisé dans plusieurs domaines tel que la sécurité, le loisir, l'archéologie, l'armée ou encore dans le domaine humanitaire.

Un peu d'histoire...

C'est en amérique que l'on entend parlé pour la première fois de détection de métal, en 1881 plus précisément. Alexander Graham Bell fut sollicité pour aider des chirurgiens qui n'ont pas réussi à trouver une balle logé dans le corps du président ayant été victime d'un attentat.
Pour la même utilisation, le détecteur de métal sera utilisé lors de la premiere guerre mondiale pour chercher les balles logées dans les corps dans un premier temps et dans un second pour chercher les mines encore actives dans les sols.
C'est Gerhard Fisher qui diffusera de manière plus importante les premiers détecteur avec le modèle "Metallascope".
Le détecteur de métaux portatif quant à lui a été créé en 1942 et fut utilisé par l'armée britannique pour chercher des mines en Afrique.

Principe...

Techniquement, le détecteur de métaux ne détecte pas proprement dit le métal mais une conductivité, il utilise pour cela un phénomène physique nommée : l'induction électromagnétique. Pour ce faire, le détecteur de métaux est constitué de 2 bobines, l'une émetrrice et l'autre réceptrice.

Retrouvez dans la section vocabulaire la définition des mots importants tel que :

Détecteur à battement de fréquence, à basse fréquence, à induction pulsée...
Les effets de sols etc...

 



 
Detecteurs-metaux.com propose des informations sur la détection de loisir et les détecteur de métaux.
http://www.detecteurs-metaux.com